A propos

L’association Modus Operandi a été créée en 2006 à Grenoble. Elle développe une approche constructive du conflit. En s’inspirant de l’approche de la transformation de conflit, elle cherche à agir sur une situation conflictuelle d’inégalité de position, de stigmatisation ou encore d’asymétrie de pouvoir, en rendant possible la prise de parole publique, éventuellement sous la forme de la confrontation. L’intérêt de cette démarche est d’éviter le surgissement de la violence.

Nous considérons comme conflit une situation où les groupes minorisés remettent en cause les configurations de pouvoir structurant la société.

Les situations d’intervention de l’association concernent la question de la citoyenneté dans les territoires qualifiés de « perdus de la République » ; la question migratoire et les modalités de la présence des étrangers dans notre société, avec les personnes en situation d’exil et de migration ; enfin, la production du savoir. Dans ces contextes, Modus Operandi analyse les causes des différents types de violence  auxquels sont confrontées les personnes concernées : structurelle, institutionnelle, directe ou physique, micro-violences quotidiennes et héritage post-colonial (violence épistémique).

Modus Operandi s’organise en collectifs de recherche. Les méthodes utilisées, pour étudier ces situations, reposent sur la participation et l’intégration des personnes concernées par les sujets étudiés, dans une démarche de co-recherche. Cette approche démontre combien savoir et action sont imbriqués.

Les objectifs

Intervenir dans des situations de violence (directe, structurelle, épistémique) avec les personnes concernées par ces violences

Rendre visibles ces situations de violence

Ouvrir des espaces de parole et des arènes où se forment la prise de parole publique et la  confrontation constructive avec les personnes et institutions perçues comme responsables du tort. Pour nous, la parole permet d’éviter la violence.

Diffuser nos analyses des différentes formes de la violence sur des supports variés dans le but de construire, en partenariat, un plaidoyer.

Former à notre approche constructive du conflit et à notre méthodologie de la co-recherche

Comment

Modus Operandi se conçoit comme un intermédiaire entre des acteurs qui peuvent être socialement éloignés, notamment entre les groupes minorisés et majorisés. Il s’agit de faire entendre les groupes dont la voix a été minorisée du reste de la société et par les pouvoirs publics. Ces conflits d’ordre social impliquent des groupes éloignés du pouvoir, des groupes sociaux perçus comme violents, menaçants ou stigmatisés. Depuis cette position de carrefour, l’association travaille sur le terrain des violences  subies par ces groupes.

Des actions de recherche dans les situations conflictuelles choisies, sous la forme d’espaces de parole où la parole dominée peut émerger dans le but de la porter ensuite dans l’espace public et devant les responsables politiques.

Des formations à l’université et hors université, par modules à la demande

Des publications

Un site Irénées.net, un site de ressources pour la paix, qu’elle porte et anime

Irénées, le site ressources de Modus Operandi

Irénées.net est le site web de ressources documentaires de Modus Operandi.

Il a pour vocation de donner à voir les différentes approches de la paix en valorisant l’expérience et l’analyse des acteurs (personnes et organisations) investis sur le terrain des conflits et de la paix.

Il poursuit les objectifs suivants :
– Approfondir la compréhension de la paix.
– Mettre à disposition une information utile à l’action.
– Outiller la construction de la paix par des méthodes spécifiques.
– Favoriser les liens entre acteurs de paix.

Alimenté en trois langues (français, anglais, espagnol) par plus de 200 auteurs en provenance de tous les continents, Irénées.net compte une centaine de dossiers, environ 2 000 fiches et il enregistre entre 30 et 35 000 visites par mois.